03/12/2013

26 décembre 1989 - Déjà 24 ans ...

Si les journées des commissariats sont toujours très variées vu les interventions, les demandes d'aides de toutes sortes, cette inoubliable journée du 26 DECEMBRE 1989, aujourd'hui presque ... oubliée, en marqua un véritable sommet.

Année 1989 - Les régimes communistes des bien connus pays de l'Est étaient tombés un à un. Des troubles avaient progressivement gagné toute la Roumanie, gouvernée selon la "bonne" vieille méthode utilisée par tous les pays du bloc de l'Est, par le président-dictateur Nicolae CEAUSESCU. En décembre 1989, c'était la fin du président et de ses proches. Les troubles causés par les manifestations très violentes et réprimés par les forces fidèles firent de nombreux morts à Bucarest, à Timisoara et autres villes ( plus de 1100 morts ) dans la semaine précédant la fête de Noël. C'était la fin. Nicolae CEAUSESCU et sa femme Elena eurent droit à un ... "procès" (??) d'une très courte durée, déclarés coupables et fusillés tout de suite après.

Des collectes spontanées de vivres et vêtements pour combler les besoins urgents des populations malheureuses, furent mises sur pied dans des villes des pays occidentaux dont à Tournai.

Le hall d'entrée du commissariat de la rue de l'Athénée fut rapidement remplis de boites, de caisses en carton, bloquant presque le passage vers les bureaux intérieurs. Tout cela fut géré par quelques membres de notre police communale, surpris par le défilé des donateurs jeunes et vieux. La journée finie, toute la collecte fut dirigée vers la Roumanie par camion de firme privée. Il suffirait de lire la presse locale de l'époque pour des détails supplémentaires.

PHOTOS PRISES EN DEBUT D'APRES-MIDI DE CET INOUBLIABLE 26.12.1989

1989-12.26 - SOS Roumanie -.JPG

1989-12.26 - SOS Roumanie -0002.JPG

1989-12.26 - SOS Roumanie -0003.JPG

F   I   N